Intervenants

BESNIER Jean-Michel

Professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne, Jean Michel Besnier est docteur en Sciences politiques et Agrégé en philosophie. Depuis 1989, il appartient au Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA), laboratoire du CNRS et de l’École Polytechnique axé sur les sciences cognitives. Il est actuellement membre du Comité scientifique de la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette et de 2000 à 2007 il a pris part au Comité d’éthique du CNRS et a été directeur scientifique du Secteur sciences et société du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Historien reconnu de la philosophie moderne et contemporaine, auteur de nombreuses monographies et de plus de 130 articles, ses recherches plus récentes interrogent l’impact éthique que le développement des sciences et des techniques ont eu et continuent à avoir sur les représentations et les imaginaires individuels et collectifs. Les sciences cognitives et le transhumanisme sont deux domaines de recherches auxquels sont spécialement consacrées ses dernières publications.

CAUSSE Guilhem

Centre Sèvres, Facultés jésuites de Paris

Docteur en philosophie, professeur en philosophie au Centre Sèvres de Paris, et Doyen de la Faculté de philosophie de la même institution. Spécialiste en métaphysique et herméneutique, il a publié un ouvrage important Le geste du pardon. Parcours en dialogue avec Paul Ricœur (Kimé, 2014). Il est aussi l’auteur d’un roman, l’Arbre du pèlerin (Salvator, 2017). Ses domaines de recherche sont l'anthropologie du geste et son lien aux rites. Il pratique aussi la calligraphie chinoise et il est régulièrement invité en Chine pour enseigner la phénoménologie française. 

CHAPELLE Gauthier

Gauthier Chapelle est ingénieur agronome et biologiste né en 1968 en Belgique

Après une thèse en biologie Antarctique, et 5 ans de sensibilisation aux changements climatiques à la Fondation Polaire Internationale, il a rejoint le mouvement du biomimétisme, fondé en 2006 l’association Biomimicry-Europa en vue de promouvoir le concept en Europe, puis le bureau d’études Greenloop en 2007.

Également conférencier, collaborateur scientifique à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique depuis une quinzaine d’années, il est aussi naturaliste enthousiaste et amoureux d’oiseaux, de cétacés, d’orchidées ou de plantes sauvages comestibles.

Spécialiste reconnu en collapsologie (étude de l'effondrement), il a notamment publié Le vivant comme modèle coécrit avec Michèle Decouste (Albin Michel, 2015) ; Une autre fin du monde est possible coécrit avec P. Servigne et R. Stevens (Seuil, 2018). Son dernier ouvrage, L’entraide : L’autre loi de la jungle (coécrit avec P. Servigne) est paru chez « Les Liens qui libèrent » en 2019.

DANG Bao et SMEESTERS Pascale

Les nomades philosophes

Philosophe de formation, photographe nature et vidéaste de passion, Pascale Smeesters enseigne la morale en pédagogie Freinet.

Formé en mathématiques et en philosophie, photographe autodidacte, Bao Dang est actuellement pédagogue-chercheur.

L'exposition « Natures » est le résultat d'un voyage d'un an à travers les natures et les cultures du monde, guidé par cette vaste question philosophique : pour quelles raisons devrions-nous préserver la nature ? »

Présentation

Site WEB

DE SPIEGELAERE Myriam

Docteur en santé publique, Professeur de santé publique à l’ULB

Médecin, ayant fait une partie de ses études à l’Université de Namur, ancienne directrice de l’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles, elle est spécialiste des inégalités sociales de santé et des stratégies de réduction des inégalités sociales.

DE WAAL Frans

L'éthologue Frans de Waal né aux Pays-Bas, s’est expatrié aux USA

Il y assouvit pleinement sa passion pour l’étude du comportement des animaux (en particulier des chimpanzés).

Docteur en biologie, il est actuellement Professeur de psychologie à l’Université (privée) Emory (Atlanta - USA).

Excellent pédagogue, il est l’auteur d’une série de livres de vulgarisation, tels que :

  • Le bon singe - Les bases naturelles de la morale (1997),
  • L’âge de l’empathie - Leçons de la nature pour une société solidaire (2010),
  • Le bonobo, Dieu et nous - A la recherche de l’humanisme chez les primates (2015) et, enfin,
  • La dernière étreinte - Le monde fabuleux des émotions animales... et ce qu'il révèle de nous (2018).

GERMAIN Sylvie

Ecrivaine et philosophe

Elle a été l'élève de Emmanuel Levinas à l'Université de Paris Nanterre et est docteur en philosophie avec une thèse portant sur Levinas et le visage, Perspectives sur le visage: trans-gression ; dé-création ; trans-figuration. Écrivaine très connue, elle a publié de nombreux romans, tels que Le livre des nuits (1984), Magnus (2005, prix Goncourt des Lycéens), A la table des hommes (2016).

GRINBAUM Alexeï

Philosophe et physicien, chercheur au CEA-Saclay, spécialiste de l’information quantique

Depuis 2003, il s'intéresse aux questions éthiques liées aux nouvelles technologies, notamment aux nanotechnologies, à l’intelligence artificielle et à la robotique. Membre de la Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique (CERNA), il a récemment publié "Les robots et le mal" (Desclée de Brouwer, 2019).

HABER Stéphane

Professeur à l’Université Paris Nanterre

Ses domaines de spécialités sont la philosophie sociale et politique, l’histoire et l’épistémologie des sciences humaines et sociales. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont : L’aliénation. Vie sociale et expérience de la dépossession, Paris, PUF, 2007 et Penser le néocapitalisme, Paris, Prairies ordinaires, 2013.

HEINE Audrey

Psychologue clinicienne de formation

Audrey Heine s’est spécialisée en psychologie sociale et interculturelle. Elle a réalisé un doctorat sur les enjeux identitaires des descendant·e·s d’immigré·e·s en Belgique et a publié plusieurs articles sur le sujet. Elle est aussi l'auteure du livre "Psychologie interculturelle en pratiques" récemment paru aux éditions Mardaga. Elle travaille également à Coordination de la prévention de la maltraitance de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Enfin, active sur le terrain de la formation continuée depuis dix ans, elle propose des formations pratiques sur le thème des compétences et de la communication interculturelle aux professionnel·le·s de l’enseignement, du travail social et de la santé.

LARRERE Raphaël

Ingénieur agronome français, spécialiste en zootechnie

Raphaël Larrère s'est intéressé à l'éthique environnementale dès les années 1990. Actuellement directeur de recherche à l'INRA, il a également été membre de conseils scientifiques de plusieurs parcs nationaux de France. Epoux de la philosophe Catherine Larrère, il co-écrit avec elle divers ouvrages tels que "Du bon usage de la nature : pour une philosophie de l'environnement," en 1997 et "Penser et agir avec la nature : une enquête philosophique" en 2015. Ses récents travaux portent sur l'expérimentation animale, sur les processus conscients chez certains animaux (autres que primates) et interrogent par là les conséquences que cela implique sur ce qu'il y a à respecter en eux.

LEPELTIER Thomas

Docteur en astrophysique français

Thomas Lepeltier s'est spécialisé en histoire et philosophie des sciences avant de se tourner vers l'éthique animale. Il entame de nombreuses recherches à ce sujet, dont il sera récompensé en étant nommé "Associate Fellow" du Oxford Center for Animal Ethics. Il publie de nombreux ouvrages sur le sujet, tels que "La révolution végétarienne" en 2013 et récemment "Les véganes vont-ils prendre le pouvoir?" en 2019. Il a également co-fondé la revue contre le spécisme intitulée "L'Amorce" en 2018.

MASSE Manon

Docteure en Sciences de l’éducation, diplômée en Psychologie clinique et en Science ergothérapie

Conférencière :  Manon Masse, Professeure associée, Haute école de travail social de Genève - HES·SO

Elle a d’abord travaillé une vingtaine d’années dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap au Québec et en Suisse avant de s’orienter vers une carrière académique. Ses enseignements, formations, recherches et publications portent sur l’autodétermination et l’empowement ; la prévention de la maltraitance ; la participation sociale et l’habitat ainsi que la collaboration entre les parents-professionnels.

Publications en lien avec la thématique :

Avec peer Rewier

Masse, M., Delessert, Y & Dubath, M. (2019). Les groupes d’expression en institutions socio-éducatives en Suisse romande : quelle participation pour des adultes ayant une déficience intellectuelle ? In collectif sous la direction de M. Tremblay, V. Guerdan, M. Boukala et J.-P. Cobbaut, La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées : une nouvelle éthique de la citoyenneté, chapitre 8. Deep Education Press IBPA Member Blue Mounds, Wisconsin, USA.

Masse, M. (2018). Prévenir la maltraitance envers les personnes vulnérables. De la recherche à la formation. In collectif sous la direction de M. Battaglini Mottier, Stéphanie Berthoud Fretz, Eva Nada, Laurence Ossipow Wüest. Enquêter, former, publier. Au cœur de la cité. pp. 193-215. Genève : ies.

Masse, M., Piérart, G., Ekoli, M., Richard, N., Akhtyamova, Y., Rekhviashvili, E., Souleeva, M. & Sharipova, T. & Filatova D., (Coord.). (2017). Changer une vie : développer et mettre en œuvre un modèle durable d’alternative à l’institutionnalisation pour les enfants en situation de handicap. Genève : BICE.

Petitpierre, G., Masse, M., Martini-Willemin, B.-M., & Delessert, Y. (2013). A complementarity of social and legal perspectives on what is abusive practice and what constitutes abuse ? Journal of Policy ans Practice Intellectual Disabilities, vol.10, no 3, pp.196-206.

Masse, M. & Petitpierre, G. (2011). La maltraitance en institution : Les représentations comme moyen de prévention. Genève : Editions ies.

Article dans revues professionnelles

Masse, M. (2016). Quels dispositifs de formation pour prévenir la maltraitance commise envers les personnes présentant des déficiences intellectuelles ? Revue Pages Romandes. Adaptations et inclusion, n°2, pp. 15-17.

MATHY Marie

Infirmière psychiatrique

Maître assistante et Maître de formation pratique à la Haute Ecole de la Province de Namur.

Coordinatrice du Relais Santé de Namur jusqu’en juin 2019. Le Relais Santé ayant pour finalité de permettre aux personnes grandement précarisées d’accéder aux soins afin d’améliorer l’état de santé global, tant au niveau physique, mental que social.

SAGAN Claire

Maîtresse de conférences (Assistant Professor) en science politique au Vassar College (New York, US)

Ses recherches et son enseignement portent sur la théorie politique féministe et écologique. Elle termine actuellement un ouvrage, Beyond Utopia, qui aborde la question des temporalités dans notre contexte de catastrophes écologiques, affirmant que les temporalités capitalistes soumettent les humains et de nombreux non-humains à un régime temporel destructeur appelé «uchronie». Elle travaille également sur la notion nietzschéenne d'éternel retour et sa pertinence dans le contexte éco-catastrophique actuel.

SCHOVANEC Josef

Ecrivain français et voyageur autiste, militant pour la dignité des personnes autistes

Après une scolarité difficile, il obtient une maîtrise à Sciences Po Paris, puis un doctorat en philosophie et sciences sociales à l'EHESS. Il est polyglotte, il parle plus de sept langues dont le persan, l'hébreu et l'amharique. Il découvre d'autres cultures et partage ses découvertes pendant, entre autres, sa chronique sur Europe 1, « Voyages en Autistan ». Il est l'auteur de quatre ouvrages biographiques et récits de voyages abordant la question de l'autisme, dont son autobiographie Je suis à l’Est !. Il réalise aussi des traductions, et tient des chroniques écrites et orales lors d'émissions de radio. Il joue un rôle récurrent dans la série télévisée française Vestiaires, depuis la 4e saison.

Depuis 2007, il donne de nombreuses conférences et des formations dans le domaine de l'autisme. Connu pour sa voix particulière, son sens de l'humour, sa politesse, sa franchise et sa logique, il témoigne souvent, lors de ces rencontres, sur ce qu'il vit et observe en tant que « personne avec autisme ». Il est présenté par certains journaux et auteurs comme l'un des porte-paroles de l'autisme en France, mais témoigne lui-même qu'il « ne représente personne » et a endossé ce rôle malgré lui. Il se positionne en faveur d'une société plus inclusive pour les personnes autistes et souligne les bienfaits du voyage. En tant que docteur en sociologie et philosophie, il étudie notamment les phénomènes de croyance.

SEGIKWIYE Espérance

Médecin de famille

Médecin de famille à la Maison Médicale Espace-Temps de Gilly, ayant fait une partie de ses études à l’Université de Namur.

VACCAREZZA Maria Silvia

Maria Silvia Vaccarezza est Professeur associé de Philosophie Morale à l’Université de Gênes (Italie) et secrétaire du Centre ARETAI, Aretai Center on Virtues.

Elle a publié nombreuses monographies, articles et chapitres de livres sur de nombreux sujets comme Iris Murdoc ; l’éthique d’Aristote et de Thomas d’Aquin ; le rôle de la phronèsis ; le débat à propos de l’unité des vertus, de l’exemplarité morale et du rôle joué par les exemplaires ; à propos des vertus, devoir et surérogation ; à propos de la théorie des émotions et de l’éducation. Parmi les Revues dans lesquelles elles a publié ses articles les plus récents on peut citer la Review of Philosophy and Psychology, the International Journal of Philosophical Studies et the Journal of Value Inquiry.

Elle est membre du Comité Scientifique de la Revue Etica & Politica – Ethics & Politics, membre de la Société Italienne de Philosophie Morale (SIFM), de la Société Italienne de Philosophie (SFI), de la Siciété Italienne de Philosophie Analytique (SIFA), de  l’American Philosophical Association (APA), and of CISE – Centro Interuniversitario di Studi sull’Etica. Elle a été chercheur visiteur à l’Université S. Andrews (UK) et du Thumos research group of the Swiss Center for Affective Sciences, de l’Université de Genève (CH).

Elle a été primée par l’Académie Pontificale pour la meilleure monographie sur Thomas d’Aquin (2014) et par la Société Italienne de Philosophie Morale pour le meilleur article de Philosophie morale (2018).

WOLFF Francis

ZYGART Stéphane

Philosophe, né en 1977, il travaille sur le handicap, le médico-social et la psychiatrie

Il a rédigé différents articles à ce sujet, notamment sur les liens entre handicap et travail, sur les modèles de soin et sur la subjectivité des personnes handicapées (article le plus récent à paraître en 2019 sur « Pragmatique de l'imagination et santé des invalides », dans la Revue Phantasia de l'Université Saint-Louis).